Mohamed CHAARAOUI Psychologue Marseille Paradis
Diplômé de l'Université de Paris 7 D.Diderot
DESS de psychologie clinique et pathologique

Docteur en Sémiologie
Psychothérapeute-Psychanalyste
Adulte- Enfant- Adolecent-Couple- famille
Conseiller conjugal
N° ADELI: 1393031992
184, rue Paradis
Sur RDV

06 62 42 65 65

Vous pouvez aussi me joindre par mail: m.chaaraoui@gmail.com
 
                                           

                                                                       Musulman en psychothérapie
 
 
«Le nord africain n’existe pas en tant qu’individu» Cette affirmation se retrouve tout au long de l’histoire de la psychiatrie coloniale. Nous verrons que les notions de rapport au groupe, de toute puissance de la religion seront utilisées pour étayer ces assertions»
Lévy Bruhl , l’âme primitive, Paris Alcan,1927, p.13
«
 
«De l’Islam n’était souvent retenu qu’une vision rétrograde, brutale, aliénante ou infantilisante»
Jalil Bennani, Psychanalyse en terre d’Islam
 
Pour la psychanalyse, c’est à travers le langage que les individus expriment la maladie, que la réponse à cette maladie relève de la médecine traditionnelle ou de la médecine moderne; Le langage n’appartient pas à l’individu mais le transcende; le psychanalyste peut aider le patient à déchiffrer ce qui s’exprime en lui, s’il se montre prêt à admettre son implication dans son discours: c’est à ce prix que s’opère la mutation, grâce à laquelle le patient se reconnait partie prenante dans de le déclenchement d’une maladie» «Pour Beaucoup de patients maghrébins, la médecine moderne n’est pas contradictoire avec la médecine traditionnellle car si la première met l’accent sur la  matérialité des phénomènes, n’explique pas les cause spirituelles de la maladie»
 Jalil Bennani, Psychanalyse en terre d’Islam
 
Depuis que je pratique la psychothérapie et la psychanalyse  à Marseille ou vit une importante communauté musulmane, maghrébine, africaine, comoriennes,moyenne orientale ...t...  j’ai été souvent sollicité par des patients musulmans, ce qui n’était pas le cas il y a ou deux décennies. La demande ne cesse  de croître et nous musulmans avons davantage besoin de soins psychologiques. le constat est clair. S’il est aujourd’hui possible de consulter un psychothérapeute-psychalalyste- musulman, voyons les critères pertinents pour faire son choix
 
Choisir son psychologue
 
Dans ma pratique, j’ai pu constater deux cas de figure : d’une part des personnes convaincues que ce choix est préférable afin d’être mieux comprises, afin d’être plus à l’aise du fait d’une culture religieuse proche et du besoin de pouvoir dire des choses de manière totalement libre. Ce fantasme de terrain commun est très rassurant. Il va permettre à certaines personnes justement d’aborder des sujets qu’elles n’oseraient pas aborder (djinn, shour, ouassouas mauvais oeil... Le discours étiologigue traditionnel priviligie à la manière de mal être et les troubles mentaux des figures psychopathologiques renvoyants au deux principales composantes agissantes: la possession et l’ensorcellement: la première est l’oeuvre d’esprit pathogènes extérieurs à l’individu. la deuxième est due aux agissements  néfastes de personnes nourries d’intentions mauvaises et belliqueuses.  Maltraitance familiales, victime de racisme ou de mépris…) devant un thérapeute ne partageant pas la même culture religieuse, les mêmes codes de peur qu’il ne comprenne pas ou qu’ils dramatise la situation.
D’autre part, il y a les patients qui ont d’abord consulté un thérapeute non musulman, puis qui se sont rendu compte, à un stade avancé du travail, qu’ils n’étaient plus aussi à l’aise qu’au début des séances, car il fallait aborder des points plus personnels et privés liés à la personnalité et des références culturelles. A ce moment-là, ces patients décident de changer de psychologue et diront avoir senti une sorte d’incompréhension et de « blocage», de «barrage» du professionnel non musulman
 
On retrouve certes la magie dans les sociétés modernes. Le psychanalyste découvre ses rapports avec l’inconscient et à ce titre- mais à ce titre seulement-se produisent, dans ma pratique, des effets analogues à ceux observés dans la «magie». Mais, le psychanalyste intégrant les manifestations de la magie au sein du langage, les traduit dans une rationalité. Comme le scientifique, il s’inscrit dans la tradition d’une perspective critique et introduit,dans un autre type de discours que celui du scientifique, une rupture entre le champ de la croyance magique et celui de la raison.
 
L’absence de jugement
 
Mon positionnement a évolué par rapport à cette idée. Lorsque j’ai commencé la pratique en libéral, je pensais qu’il n’était pas nécessaire de consulter chez un thérapeute qui partage la même culture religieuse que moi, ce pour deux raisons.
Premièrement, j’avais moi-même fait l’expérience lors de ma psychanalyse didactique– démarche très recommandée lorsque l’on souhaite pratiquer en libéral – avec un psychanalyste  non musulman puis avec un psychanalyste musulman, ainsi que lors d’un travail de supervision de pratique, là  j’ai choisi un psychanalyste musulman Je me suis rendu compte que j’étais plus à l’aise et j’avançais plus vite avec les pychanalystes qui connaissaient ma culture, ( parfois ma langue maternelle) et ma double appartenance... 
Tant le travail que les relations furent très satisfaisants. 
 
Deuxièmement, je pensais aussi que face à un psychologue musulman une patiente musulmane pourrait ne pas avouer certains faits comme une intervention volontaire de grossesse (IVG) ou tentative de suicide, par peur du jugement puisque cela est interdit en islam. Mais j’ai remarqué que beaucoup de femmes musulmanes m’ont fait confiance et étaient très satisfaites de leur thérapie avec moi.
 
La psychothérapie avec un psychologue musulman
 
Un patient musulman ne se sentira pas mal à l’aise avec un psychologue musulman. Plus le thérapeute est compétent et le cadre est rassurant, structurant, étayant, plus les patients réussissent à se libérer totalement et à dire des choses qu’ils ne pensaient jamais pouvoir exprimer devant une professionnel  non musulman qui est loin de connaître les grilles d’interprétation de la pathologie mentale que celles proposées par les traitements scientifiques. Le discours étiologique traditionnel musulman relatif à la «manière» de mal être et à l’atteinte mentale privilégie parfois des figures psychologiques renvoyant à des principales composantes agissantes  différentes
 
Le choix du psychologue et le succès de la thérapie sont finalement liés au professionnalisme et à l’absence de jugement.
 
L’intérêt avec un psychologue musulman, c’est qu’il n’est pas nécessaire de tout expliquer ni de justifier sa croyance. Les patients qui sentent que leur foi est attaquée, qui risquent de divorcer, qui voient leurs ados  se droguer,  en crise d’adolescence ou en conflit permanent avec ses parents, ont besoin que l’on comprenne pourquoi c’est une source de souffrance.
Ces patients musulmans ne souhaitent pas s’entendre dire que « la religion est un amas de contraintes » ou « dans votre cas vous devez divorcer » ou bien « mais c’est normal, à l’adolescence l’enfant a besoin de faire de nouvelles expériences ».
 
les psychologues qui jugent
 
Un certain nombre de psychologues se permettent de juger le mode de vie des patients qui pratiquent une religion, leur tenue vestimentaire, le choix de ne pas accepter de se faire «exploiter» par certains employeurs sans scrupules, victime de l’intolérance ou exclus du marché du travail, etc. Ces thérapeutes sortent de leurs prérogatives pour entrer dans le jugement : ils savent pertinemment que leurs patients ne manifesteront pas d’opposition, faute de connaître leurs droits.
Or, ce faisant, ces psychologues ne respectent pas l’article premier du code de déontologie qui exige le respect de la réalité psychique du patient. L’absence de jugement est une règle fondamentale, qui est cependant, dans ce climat d’Islamophobie et de rejet de «l’autre» croissant, de moins en moins respectée.
Tout patient doit se demander pourquoi il consulte. C’est une démarche qui demande beaucoup de courage. Il faut accepter de se livrer et être prêt à être surpris par ses propres mots lorsqu’ils ressurgirons de l’inconscient.
 
«Il faut jusqu’à un certain point ressembler 
au gens pour pouvoir essayer de les changer»
 
Marguerite Yourcenar
ychologue marseille paradis 6e,
Monsieur CHAARAOUI reçoit ses patients du lundi au dimanche de 9h à 20h,  Le cabinet de votre thérapeute est situé près     du Métro Castellane. Prendre la direction du Bd Baille, puis la 2e voie à droite.

chologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,   

sychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,   

  psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,  

psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis, marseille paradis,psychologue psychologue marseille paradis, psychologue marseille paradis,psychologue marseille paradis,